Bienvenue à l’Institut Français de Civilisation Musulmane de Lyon

Horaires d'ouverture

Voir les horaires

Contacter l'Institut

04 78 78 18 04
a
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Présentation « Une fleur renaît toujours » de Nadia Lakehal et « Lettre à Camille » d’Amar Dib

juin 9 @ 18 h 00 min - 20 h 00 min

Invité par l’IFCM, Nadia Lakehal nous présentera « Une fleur renaît toujours », son nouveau roman sorti aux éditions Héraclite et Amar Dib son livre intitulé « Lettre à Camille ».

 

Nadia Lakehal

Maire-adjointe en charge de la culture et de la culture scientifique de Vaulx-en-Velin, Nadia Lakehal nous décrit dans ce livre le parcours de deux jeunes femmes franco-algériennes de la banlieue lyonnaise des années 80, qui subissent nombre d’épreuves pour atteindre l’ascension sociale à laquelle elles aspirent. A un mois de la journée internationale des droits de la femme, son récit rend hommage à ces femmes issues de l’immigration, sans clichés ni caricatures.

RESUMÉ

Samira et Dalila sont deux jeunes Franco-Algériennes ballottées par les difficultés de la vie de quartier dans la banlieue lyonnaise : inégalité avec les hommes, injustices sociales, déceptions amoureuses… En quête d’une ascension sociale qui les culpabilise, les deux jeunes femmes unies comme des sœurs sont tiraillées entre désir d’émancipation et respect des traditions si chères aux yeux de leurs parents. Chacune emprunte son chemin en tentant de s’affranchir du regard de l’autre : l’une coupe les ponts avec la banlieue, l’autre reste attachée à sa double identité pour se faire une place dans la société. Chaque douleur subie les rend plus fortes et attise leur détermination de faire cohabiter le meilleur du Maghreb et de la France.

Avec Une fleur renaît toujours, découvrez les combats des jeunes filles de la banlieue lyonnaise des années 80. Par le portrait troublant de réalisme qu’elle dresse de ces femmes, Nadia Lakehal leur rend ainsi hommage, sans clichés ni caricatures.

AUTEURE

Née d’un père français et d’une mère algérienne dans la banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin, Nadia Lakehal assume sa double culture. Très tôt passionnée par l’écriture, la littérature et les grands classiques, et refusant toute forme de fatalité, elle décide de se lancer dans des études littéraires et de psychologie, jusqu’à devenir journaliste puis aujourd’hui Maire-adjointe de sa ville, en charge de la culture. « Une fleur qui renaît toujours » est son second roman

Livre de 204 pages, disponible dans toutes les librairies ainsi que sur la boutique en ligne www.editions-heraclite.fr au prix de 17€ TTC.

RESUMÉ

Ce roman sentimental évoquant une passion somme toute platonique entre un écrivain cinquantenaire et une jeune femme de trente ans sa cadette est autant une quête initiatique qu’une tentative, hélas vouée à l’échec, de saisir et retenir le temps qui passe.

Après « Insoumission », sa cinglante réponse à Houellebecq et « Le Bien aimé d’Allah », Amar Dib prouve, si besoin en était, qu’il est authentique et sincère écrivain.

AUTEUR

Amar DIB a aujourd’hui 54 ans, il est né le 22 juillet 1964 dans la ville de Lyon, ville dans laquelle il a toujours vécu. Fils de parents issus de l’immigration algérienne, il est le deuxième d’une fratrie de neuf enfants. Il suit une scolarité normale jusqu’à son Bac B (économie) et la réussite de son examen d’entrée à l’Ecole de Notariat (Faculté Jean Moulin de Lyon). Clerc de Notaire de formation, il découvre comme une révélation ses dispositions pour le travail social à l’occasion d’une expérience comme chargé de mission durant l’été 1986 dans « un quartier difficile » de la banlieue lyonnaise.

Détails

Date:
juin 9
Heure :
18 h 00 min - 20 h 00 min
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Restez informés des prochains événements, cours et séminaires !

 

Vous avez été inscrit à la Newsletter !

Pin It on Pinterest