L’écriture : une calligraphie

Du sacré au profane. Exposition du 19 septembre 2019 au 31 mars 2020.

Expositions

L’écriture : une calligraphie

L’écriture : une calligraphie

La calligraphie signifie étymologiquement, la belle écriture.La calligraphie arabe des arts de l’Islam prend son essor avec la diffusion de l’islam comme religion mais également comme civilisation. Il en existe différents courants. Si, originellement, la calligraphie...

lire plus

Conférences

Cycle de conférences

Conférences et débats sur les grandes questions d’actualités

L’IFCM propose des cycles de conférences et tables rondes données par des universitaires, scientifiques, écrivains, journalistes et artistes pour stimuler la réflexion.
Ces conférences et tables rondes ont lieu le jeudi soir à 18h30 à 20h30. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Autres événements

L’espace d’exposition

L’IFCM est doté d’un espace d’exposition de 200 m². Les cultures musulmanes ont développé une esthétique propre appelée « Arts de l’Islam », qui s’appuie sur la calligraphie et les motifs géométriques et floraux.

Cette esthétique s’applique aussi bien au domaine religieux qu’à la vie quotidienne. L’architecture palatiale fut déterminante pour le développement de techniques nouvelles de la production d’objets précieux et raffinés.

L’objectif de l’espace d’exposition est de rendre accessible dans leurs aspects religieux et profanes, dans leur diversité géographique et culturelle et dans leur développement historique.

Le lieu permettra la mise en convergence des connaissances académiques dans un espace ouvert à tous les artistes inspirés par les Arts de l’Islam : peinture, sculpture, calligraphie, céramique, textile, manuscrits, architecture, sciences, etc.

Chaque exposition proposera un fil conducteur autour duquel s’organiseront le contenu et le discours qui donnera sens à chaque objet exposé.

 

Parmi les expositions projetées…

 

  • Les arts de la mosaïque chez les Omeyyades et de la céramique chez les Abbassides,
  • les sculptures chez les Fatimides,
  • les tapis chez les Seljoukides et le travail du métal chez les Ayyoubides,
  • le travail du verre chez les Mamelouks,
  • l’architecture des Timourides,
  • l’art safavide des enluminures,
  • la céramique de revêtement dans l’Empire ottoman,
  • l’art de la joaillerie pendant l’Empire moghol…
Q

Votre demande

Q

Les données sont uniquement utilisées pour vous répondre !

Pin It on Pinterest